#14 - L'Amer

Maëlenn Le Bret

#14 - L'Amer

Prix de vente€13,00

Une parole qui brise le tabou à paraître le 6 avril 2023.

Dans le regard de l’autre, la grossesse est un moment idéalisé. C’est l’attente d’une nouvelle vie, la fusion de deux corps, l’osmose d’une mère en gestation. Le ventre rond nourrit les fantasmes, catalyse les remarques, attire les mains et les yeux.

Réifiée avec bienveillance (et c’est là tout le paradoxe), la femme enceinte devient un vecteur, un support. Mais qu’en est-il des femmes qui ne se reconnaissent pas dans ce moment « merveilleux » ou qui refusent d’être réduites à leurs corps ?

Construit à partir de témoignage de femmes et d'hommes, L'Amer une oeuvre poétique et documentaire, une parole en rupture avec le discours commun, ne trouvant aucun écho dans la sphère sociale, provoquant un sentiment de culpabilité, de solitude, mais surtout de dépossession de soi.

Quantité:

à paraître le 6 avril 2023 | 96 pages | 14 x 20 cm

Ref : 978-2-490834-14-3

Disparu. Elle avait disparu.
Eux souriaient.
Eux la regardaient, pas dans les yeux.
Ventre éloquent.
Disparue, elle. Enfermée dedans.
Dans la mère, dans l’image, sous leurs projections.
Eux savaient.
Eux parlaient à la place de
La disparue.
Ils se délectaient de l’encadrer, la mère, telle une nature morte.

Maëlenn le Bret - L'Amer

Synopsis :

L'Amer - Premier roman de Maëlenn le Brett

Un jour, elle égara son corps.

Jusqu’aux plus intimes de ses sensations, tout devint étranger. Comme avalée par son ventre, elle fut réduite à une forme. Rien qu’une forme. Un Amer, assailli de regards. Elle manqua d’air et de mots.

Avant de tomber enceinte, elle n’avait jamais envisagé que la grossesse puisse être synonyme de disparition.

L’Amer (substantif neutre) : femme-ventre figée dans sa forme et identifi able sans ambiguïté allant mettre au monde un enfant.

À partir de témoignages de femmes et d’hommes, Maëlenn Le Bret nous propose une œuvre poétique et libératrice portant des voix très souvent tues.

Construit en neuf fragments incarnant les grandes étapes archétypales de la grossesse, ce texte nous fait entendre l’ambivalence d’une expérience souvent euphémisée, et ouvre ainsi un espace où les tabous peuvent s’exprimer.

À propos de l'auteure

MAËLENN LE BRET

Née en 1996, Maëlenn utilise la voix comme matière, aussi bien pour ces travaux académiques que littéraires. Elle conçoit l’écriture comme un écho, la trace d’une conversation et l’amorce d’un dialogue, l’enjeu étant de s’inspirer des voix, de leur souffle, tout en les faisant entendre à l’état brut.
Dans le cadre de son doctorat (au croisement des sciences politiques et de la sociologie), elle a pu créé des podcasts, seul médium, selon elle, lui assurant une transmission plutôt qu’une transcription de la matérialité des voix ayant infusé ses travaux.
L’Amer vient d’un élan semblable. Bien que fondues dans un même personnage, plusieurs voix habitent un “Elle” à la fois intime et collectif. L’auteure dit d’ailleurs avoir beaucoup “parlé ce texte”, et cela se concrétisera par des lectures performances musicales.

Découvrez également

#8 - Felis Silvestris
Prix de vente€17,00
#10 - Chambre 152
Prix de vente€13,00
#13 - La Rédactrice
Prix de vente€18,50